LIZ ET L’OISEAU BLEU – Une amitié poétique (Critique)

Titre : LIZ ET L’OISEAU BLEU

Année de Sortie : 2019

Genre : Animation / Drame

Nationalité : Japonais

Avis : Bon

Les films d’animation japonais sont plus difficiles à trouver que les productions occidentales. Merci donc à UGC Velizy d’avoir passé LIZ ET L’OISEAU BLEU.

C’est une réalisation de Naoko Yamada qui était déjà l’origine de l’excellent SILENT VOICE sorti l’été 2018 en France. Cette jeune réalisatrice nippone adapte la série populaire japonaise Hibike! Euphonium dont elle a aussi fait quelques épisodes.

Dans LIZ ET L’OISEAU BLEU, on retrouve Nozomi et Mizore, deux camarades et amies au caractère diamétralement opposé. Au moment d’interpréter musicalement la pièce L’Oiseau Bleu, un parallèle va se faire avec leur relation.

J’ai mis du temps à me plonger dedans, mais finalement j’ai bien apprécié ce film. Alors, j’ai beau avoir lu qu’on pouvait voir facilement LIZ ET L’OISEAU BLEU sans avoir vu la série, je pense quand même que ne pas la connaitre n’aide pas car on nous plonge dans le vif du sujet brutalement. Malgré l’indépendance du film par rapport à la série, pour les néophytes une petite mise en bouche n’aurait pas été de refus pour mieux apprécier le tout. Il faut dire que j’ai trouvé le récit assez confus. Le temps de comprendre le caractère de chaque personnage et surtout leurs relations, ça ne va pas toujours être claire. Malgré tout, si on fait abstraction de ce manque de clarté, ce film arrive à procurer des moments vraiment émouvant comme seul l’animation japonaise sait en créer. Je trouvais le récit bateau mais je me suis rendu compte tout de même que je m’étais laissé porter et que ça faisait mouche. Le fameux conte de L’Oiseau Bleu va se mélanger à l’histoire d’une bien belle manière. Cela va apporter un vrai dynamisme à un film globalement lent, et surtout une poésie. Et de cette fable, on peut en tirer de nombreuses interprétations pour savoir quel personnage symbolise quel rôle et pourquoi. J’ai trouvé ça très intéressant. Le tout enveloppé dans de très belles musiques. C’est cependant dommage que le graphisme ne soit pas aussi constant en qualité que le sonore.

Loin d’être parfait, LIZ ET L’OISEAU BLEU a réussi néanmoins à me faire ressentir de belles émotions.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.