TANGUY, LE RETOUR – Pourquoi est-il revenu ??? (Critique)

Titre : TANGUY, LE RETOUR

Année de Sortie : 2019

Genre :  Comédie

Nationalité : Français

Avis : Pas terrible

16 ans après le succès de son ainé, TANGUY, LE RETOUR arrive sur grand écran. Reste à voir s’il va être au niveau du premier.

C’est de nouveau Étienne Chatiliez à la réalisation. Cela faisait 7 ans qu’on ne l’avait pas revu derrière la caméra, alors que son dernier film, L’ONCLE CHARLES, avait reçu un très mauvais accueil. Pour le scénario, il va retrouver Laurent Chouchan avec qui il avait écrit TANGUY.

Dans TANGUY, LE RETOUR, on retrouve Tanguy (Eric Berger) qui vient de se faire plaquer par sa femme. Il retourne alors en France avec sa fille (Emilie Yili Kang) pour vivre chez ses parents (André Dussollier et Sabine Azéma).

Je me méfiais de cette suite et j’avais bien raison car elle n’est pas du tout au niveau. Elle est loin d’être aussi drôle que TANGUY premier du nom mais plus globalement pour une comédie, elle n’est pas top du tout. Le concept n’est pas frai, il fallait donc nous surprendre avec cette histoire de rupture. Le problème est que cette fois le personnage joué par Eric Berger fera plus de la peine qu’autre chose. Adieu le Tanguy arrogant, voilà le dépressif, autrement dit, c’est beaucoup moins fun. Un moment, on aura tout de même le passage où André Dussollier et Sabine Azéma vont vouloir le virer. Ce sera la seule partie qui m’a fait rire, et encore, elle ne dure pas si longtemps que ça. Même les acteurs, à part peut-être Dussollier, ne sont pas dedans. Ça ressemble plus à une suite purement pécuniaire, qu’a une faite pour continuer une histoire. On s’en serait bien passé. Comme quoi, on peut faire quasiment la même chose, la réussir une fois et la seconde la rater. De plus, chose jamais agréable, certains acteurs secondaires ont changé entre les deux, notamment le meilleur ami qui ne sera plus joué par Jean-Paul Rouve mais Gaspard Proust. On verra beaucoup moins ce dernier et il sera fantomatique. Un peu à l’image de la jeune Emilie Yili Kang qui n’apportera pas grand-chose. On tourne vite en rond.

TANGUY LE RETOUR sera vite oublié en espérant qu’il ne dégrade pas le souvenir de l’original.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.