MA VIE AVEC JOHN F. DONOVAN – Le Canadien Nolan de retour après son César en 2017 (Critique)

Titre : MA VIE AVEC JOHN F. DONOVAN

Année de Sortie : 2019       

Genre : Drame 

Nationalité : Canadien

En quelques mots : Pas mal

C’est toujours un plaisir de voir un film Canadien débarquer sur nos écrans. Cette fois, ce sera au tour du drame MA VIE AVEC JOHN F. DONOVAN.

Le célèbre Xavier Dolan, César du Meilleur réalisateur en 2017, met en scène ce film. Il a écrit le scénario avec Jacob Tierney.

Dans MA VIE AVEC JOHN F. DONOVAN, on retrouve le jeune Rupert (Jacob Tremblay) qui entretient une correspondance écrite avec son idole, l’acteur John F. Donovan (Kit Harington).

Bien que j’aie eu du mal à rentrer dedans à cause de son rythme assez lent, j’ai trouvé finalement ce film émouvant. Après, ça ne reste pas de la grande folie non plus. Je n’adhère pas trop au style de Xavier Dolan. Je m’étais ennuyé à mourir devant JUSTE LA FIN DU MONDE. Tout met beaucoup trop de temps à se mettre en place. Il faut dire que la construction est un peu complexe. On va être au départ dans le présent avec Rupert adulte puis des flashbacks d’une part sur sa vie enfant et en parallèle sur la vie de John Donovan. Heureusement, cela prend de la valeur avec l’avancement. On va s’approprier les personnages afin de ressentir quelques choses. Je pense que si les acteurs n’avaient pas été aussi bon, ça ne serait sûrement pas passé. Ils sont quatre à porter le film. Ben Schnetzer en Rupert adulte est un narrateur de qualité. Il met le liant dans ce récit. La star de Game of Throne, Kit Harington, montre toute la complexité de la vie d’acteur. On sent son mal être perpétuelle. Dans une plus petite mesure, Natalie Portman fait la mère de Rupert. Elle n’est pas centrale, mais toute même j’adore cette actrice. Et chapeau bas pour le phénomène Jacob Tremblay. Le Canadien âgé de 12 ans avait été révélé dans ROOM (2016) puis dans WONDER (2017) et là il confirme amplement tout son talent. C’est sa relation avec sa mère que j’ai appréciée. Elle est douloureuse pour les deux mais tellement puissante. En réalité, j’ai trouvé qu’on s’attardait trop sur la partie de John Donovan. Cela rend le film assez lourd. Avec le rythme lent, ce n’était pas nécessaire.

MA VIE AVEC JOHN F. DONOVAN se regard avec patience et peut remercier son casting qui lui donne du relief.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.