REBELLES – Une comédie aux airs de polar (Critique)

Titre : REBELLES

Année de Sortie : 2019

Genre : Comédie

Nationalité : Français

En quelques mots : Rien d’extraordinaire

Malheureusement, je n’avais pas pu assister à l’avant-première avec la présence d’Audrey Lamy, j’ai dû donc attendre le jour de sa sortie pour voir REBELLES.

C’est une réalisation d’Allan Mauduit qui revient 11 ans après son dernier long-métrage VILAINE. Il a écrit le scénario avec Jérémie Guez. Ce dernier est actif en 2019 car il était déjà scénariste sur L’INTERVENTION.

Dans REBELLES, on retrouve Sandra (Cécile de France), Nadine (Yolande Moreau) et Marilyne (Audrey Lamy) qui travaillent dans la même usine. Elles vont être obligées de se rapprocher quand elles vont être mêlées ensemble à une sombre affaire.

J’avais entendu beaucoup de louange sur cette comédie pourtant je ne l’ai pas trouvé renversante. Elle n’est pas mauvaise mais reste sans plus. Le départ m’avait pourtant mis en confiance. L’humour est présent et le cadre populaire du film m’a plu. C’est bien exploité car on arrive à rire avec l’authenticité des personnages. Il y a même quelques scènes hilarantes. Toutes fois, le ton n’est pas tourné vers la comédie sociale car le côté un peu polar fait que ce milieu reste plus un environnement qu’un axe développement. C’est d’ailleurs cette partie un peu policière que je n’ai pas aimée. Ça devient beaucoup trop sérieux et les rires diminues. L’histoire a beau être très bien, je trouve que l’équilibre de style ne fonctionne pas. Ça m’a rappelé UN PETIT BOULOT qui m’avait laissé la même impression. Le fait que l’intrigue soit intéressante permet tout de même de ne pas n’ennuyer. Le trio Cécile de France, Yolande Moreau et Audrey Lamy fonctionne parfaitement. Elles auront chacune leur personnalité et elles se complètent bien. L’alchimie entre elles permet d’avoir des interactions excellentes. Ces trois actrices ont vraiment donné de l’intérêt à ce film. En petit bonus, la présence de Simon Abkarian dans la peau du gangster. C’est un peu sa spécialisation. La dernière fois qu’on l’a vue dans ce type de rôle est encore toutes fraiches avec EDMOND.

La volonté de trop mélanger le style policer et la comédie a fait que je n’ai pas accroché avec REBELLES.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.