LE VENT TOURNE – Un triangle amoureux sous fond écologique (Critique)

Titre : LE VENT TOURNE

Année de Sortie : 2018

Genre : Drame

Nationalité : Français

En quelques mots : Rien de renversant

Le thème m’intéressait, mais je l’avais raté à sa sortie l’an dernier. J’ai enfin pour voir LE VENT TOURNE.

C’est une réalisation de la Suissesse Bettina Oberli. Pour le scénario, elle a collaboré avec Antoine Jaccoud.

Dans LE VENT TOURNE, on retrouve Alex (Pierre Deladonchamps) et Pauline (Mélanie Thierry) qui vivent à la campagne. Un jour, ils vont décider d’installer une éolienne mais l’homme (Nuno Lopes) qui vient pour celle-ci, va troubler leur couple.

Bien que n’ayant pas trouvé ce drame mauvais, j’ai été déçu par sa banalité. Le thème de l’écologie qui m’attirait à la base, n’est quasiment pas exploité. On sera devant une histoire d’amour tout ce qu’il y a de plus ordinaire. Un triangle amoureux va se lancer et le fait d’être entouré par dame nature ne va rien changer du tout. L’exemple le plus parlant est cette fameuse éolienne. Alors que dans la réalité, elle cristallise beaucoup de débat sur son utilité réelle, ici elle ne servira que de prétexte pour la présence de Nuno Lopes. Il n’y a aucun véritable travail de fond sur le sujet. Après, l’histoire en elle-même est prenante. Le film est très court (1h25) donc forcément tout sera condensé. Le fait qu’elle n’est rien d’original fait qu’on arrive à prévoir tout assez facilement mais le talent des acteurs compense cela. Ils vont réussir à occuper pleinement leur rôle afin qu’on s’immerge facilement. Mélanie Thierry est très simple mais ça va avec ce qu’on lui demande de jouer. Son compagnon d’un film, Pierre Deladonchamps, sera à son habitude un peu plus en retrait. Par contre le Portugais Nuno Lopes arrive à bien se mettre en avant. L’apport de la jeune Russe Anastasia Shevtsova est appréciable. Elle arrive à faire de sa présence un ajout de diversité qui va sortir le récit de sa monotonie.

Sans surprise mais agréable à voir, LE VENT TOURNE passe à côté de ce qui aurait pu le rendre unique pour au final se noyer dans la masse.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.