Titre : THE CROW

Année de Sortie : 1994

Genre : Action / Fantastique / Thriller

Nationalité : Américain

En quelques mots : Fantastiquement sombre

A la recherche d’un film fantastique, mon regard s’est attardé sur un dont le fils de Bruce Lee était à l’affiche, THE CROW.

C’est l’Australien Alex Proyas qui adapte au cinéma le comic-book créé par James O’Barr en 1981. Pour le scénario, il va s’appuyer sur David J. Schow et John Shirley.

Dans THE CROW, on retrouve Eric Draven (Brandon Lee) qui va être sauvagement assassiné avec sa petite amie. Il va alors revenir d’entre les morts pour se venger.

J’ai beaucoup apprécié ce film fantastique. Son ambiance sombre est génialissime. Habituellement, je n’aime pas quand c’est autant à l’extrême mais ici c’est remarquablement fait. On sera dans un univers avec des couleurs très ternes et un style un peu gotique. Au début, je me demandais dans quoi j’avais atterri tellement c’est un décalage mais une fois habitué, c’était un régal. Que ce soit les éclairages, la musique ou les costumes, tout est pensé pour nous immerger dans ce monde spécial. Par contre, si vous n’aimez pas ce style, vous n’allez pas du tout accrocher. Le seul bémol pour ma part dans cette esthétique quasi-irréprochable, sont les effets spéciaux. Je sais qu’on est en 1994 mais tout de même, c’est très laid. Encore un film qui de ce point de vue là à mal vieilli. Heureusement, les scènes d’action sont intenses, violentes, en un mot super. Il faut dire, en prenant le fils de Bruce Lee, j’ai nommé Brandon Lee, les producteurs se sont assurés d’une valeur sûre. Malheureusement, il perdit la vie durant le tournage, brisant le bel avenir qui lui tendait les bras. Les circonstances de sa mort sont semblables à celles de son père, victime d’un accident de tournage 10 ans plus tôt. Entre ce triste événement, et la qualité de cette œuvre, un véritable engouement est né autour du film. Un succès au box-office qui entrainera deux suites THE CROW : LA CITE DES ANGES (1996) et THE CROW 3 SALVATION (1998).

En se forgeant un caractère bien à lui, THE CROW nous plonge dans une expérience que les amateurs de ce type d’ambiance adoreront.